Autres catalogue de l'IFI

Saisir votre terme de recherche puis sélectionner le catalogue de votre choix.


Nouveautés par catégorie

DVD et CD nouveautés

Au Revoir Là-haut

par Dupontel, Albert
Novembre 1919. Deux rescapés des tranchées, l'un dessinateur de génie, l'autre modeste comptable, décident de monter une arnaque aux monuments aux morts. Dans la France des années folles, l'entreprise va se révéler aussi dangereuse que spectaculaire...

Aurore

par Lenoir, Blandine
Aurore est séparée, elle vient de perdre son emploi et apprend qu'elle va être grand-mère. La société la pousse doucement vers la sortie, mais quand Aurore retrouve par hasard son amour de jeunesse, elle entre en résistance, refusant la casse à laquelle elle semble être destinée. Et si c'était maintenant qu'une nouvelle vie pouvait commencer?

Ce qui nous lie

Jean a quitté sa famille et sa Bourgogne natale il y a dix ans pour faire le tour du monde. En apprenant la mort imminente de son père, il revient dans la terre de son enfance. Il retrouve sa soeur, Juliette, et son frère, Jérémie...

César et Rosalie

par Sautet, Claude
Rosalie est mariée avec César, ferrailleur, venu du peuple, que son travail et son acharnement ont amené à la réussite matérielle. Rosalie a eu un enfant de sa liaison avec Antoine, aujourd'hui un peintre qui a réussi. Elle a aussi beaucoup aimé David... Or voilà que David est revenu et que Rosalie s'aperçoit qu'elle l'aime toujours...

Cherchez la femme

par Abadi, Sou
Armand et Leila, étudiants à Sciences Po, forment un jeune couple. Ils projettent de partir à New York faire leur stage de fin d'études aux Nations Unies. Mais quand Mahmoud, le grand frère de Leila, revient d'un long séjour au Yémen qui l'a radicalement transformé, il s'oppose à la relation amoureuse de sa soeur et décide de l'éloigner à tout prix d'Armand. Pour s'introduire chez Mahmoud et revoir Leila, Armand n'a pas le choix: il doit enfiler le voile intégral...

Chez Maupassant: contes et Nouvelles 2ère saison : Aux champs ; Au bord du lit ; L'ami Joseph ; Le rosier de Madame Husson ; Le petit fût ; Ce cochon de Morin ; La chambre 11 ; Une soirée

par Maupassant, Guy de

Cigalon

Cigalon, un grand chef, refuse de faire la cuisine pour des clients qu'il juge indignes de son talent, jusqu'au jour où...

Falbalas

par Becker, Jacques
Philippe Clarence, un célèbre couturier parisien, est aussi connu pour ses multiples conquêtes féminines. Lorsqu'il séduit la fiancée de son ami Daniel, celle-ci tombe immédiatement sous son charme, et pour la première fois de sa vie, Philippe aussi. Mais son amour pour la jeune femme se transforme vite en folle passion.....

Jenny

par Carné, Marcel
Une jeune fille, Danielle, voit ses fiançailles brusquement rompues. Elle retourne chez sa mère, Jenny, tout en ignorant que celle-ci tient une maison de rendez-vous camouflée en boîte de nuit de luxe. Jenny entretient également un jeune amant, Lucien, qui s'éprend de Danielle. Il est sérieusement blessé dans une bagarre et, en allant à la clinique lui rendre visite, Jenny y trouve sa fille. Face à l'amour qui lie les jeunes gens, elle choisira de s'effacer.

Jusqu'à la garde

par Legrand, Xavier
Le couple Besson divorce. Pour protéger son fils d'un père qu'elle accuse de violences, Miriam en demande la garde exclusive. Le juge en charge du dossier accorde une garde partagée au père qu'elle considère bafoué. Pris en otage entre ses parents, Julien va tout faire pour empêcher que le pire n'arrive.

L'Imposteur

par Duvivier, Julien
Tours, 14 juin 1940. Clément est sur le point d'être guillotiné pour le meurtre d'un agent de police lorsque des avions allemands détruisent la prison où il est incarcéré. Seul survivant, il s'enfuit. Arrivé vers Bordeaux, il monte dans un camion militaire qui se fait bombarder, et encore une fois il en réchappe miraculeusement..... Clément vole alors un uniforme et les papiers d'un sergent et s'embarque avec deux autres soldats vers l'Afrique. Arrivé à Brazzaville, il s'engage dans les Forces Françaises Libres mais projette de s'enfuir au Congo Belge. Commence alors un voyage à travers l'Afrique équatoriale au cours duquel il se révèlera être un véritable héros....

La belle meunière

Franz Schubert, découragé, quitte la ville. Suivant en chantant un torrent où il puise son inspiration, il arrive près d'un moulin. La ravissante fille du meunier attire son regard...

La femme du boulanger

par Pagnol, Marcel
Quand le boulanger du village refuse de faire du pain parce que sa femme volage est partie avec un beau berger, le drame individuel prend une dimension collective...

La femme et le pantin

par Duvivier, Julien
Stanislas Marchand, écrivain, a trouvé asile politique en Espagne, où, remarié avec Manuela, il vit à à Séville avec sa fille Eva. Cette dernière est fiancée à Albert, un jeune conducteur d'autocar. Eva, attirée par la danse, aimerait en faire son métier. Lors de la feria de Abril où elle se produit, elle est courtisée par Matteo Diaz, riche manadier et grand séducteur...

La Marie du port

par Carné, Marcel
Un riche notable cynique, amoral, sentimental, face à une jeune arriviste sensuelle qui cherche à le séduire pour échapper à la médiocrité de son avenir. Elle y arrivera...

Les assassins de l'ordre

par Carné, Marcel
Bernard Level, juge dans une petite ville de province, se voit confier l'instruction d'une affaire délicate. Un homme soupçonné d'un délit mineur est décedé au commissariat, à l'issue de son interrogatoire par le commissaire et deux de ses inspecteurs, Au terme de son instruction, Level finit par inculper les policiers. Dès cet instant, toutes sortes de pressions sont exercées sur lui...

Les enfants du marais

par Becker, Jean
"On est des gagne-misère, mais on n'est pas des peigne-culs", telle est la philosophie de Garris, homme simple, généreux et quelque peu poète qui vit au bord d'un étang avec son ami Riton. Autour d'eux, de bons copains avec qui ils passent leurs journées au rythme des saisons et de la pêche à la grenouille...

Les grands esprits

par Ayache-Vidal, Olivier
François Foucault est professeur agrégé de lettres au prestigieux lycée Henri IV à Paris. Une rencontre fortuite le force à accepter une mutation d'un an dans un collège de banlieue, classé Réseau d'Education Prioritaire +. Il redoute le pire... à juste titre...

Pot-Bouille

par Duvivier, Julien
Jeune provincial aux dents longues, Octave Mouret rejoint le Paris du Second Empire pour une modeste place dans le négoce d'étoffes. Il s'égare auprès des femmes de son entourage mais évite adroitement le mariage avec la fille de sa logeuse, qui épouse le jeune Auguste Vabre, héritier d'une belle affaire. Devenu son meilleur vendeur et l'amant de sa femme, Octave attire l'attention de Madame Hédouin, la jeune et belle veuve à la tête du grand magasin "Au Bonheur des Dames".

Sage femme

par Provost, Martin
Claire est la droiture même: sage-femme, elle a voué sa vie aux autres. Déjà préoccupée par la fermeture prochaine de sa maternité, elle voit sa vie boulerversée par le retour de Béatrice, ancienne maîtresse de son père disparu, femme fantasque et égoïste, son exacte opposée.

Topaze

par Pagnol, Marcel

Touchez pas au grisbi

par Becker, Jacques
Max et Riton sont deux gangsters qui comptent couleur des jours paisibles avec leur magot, le "grisbi", fruit d'un casse effectué à Orly. Mais Riton parle trop: il confie ce secret à sa maîtresse, Josy. L'entraîneuse transmet la précieuse information à Angelo, un trafiquant de drogue avec lequel elle trompe Riton. Angelo kidnappe le vieux truand et demande le "grisbi" à Max comme rançon...

Trois chambres à Manhattan

Un coeur en hiver

par Sautet, Claude
Deux amis, aux caractères très différents, travaillent dans un atelier de lutherie: Maxime est un homme extraverti et accompli tandis que Stéphane, introverti et froid, vit retranché dans son atelier. Camille Kessler, jeune violoniste, va bouleverser leur amitié et leur vie.

Violette

par Provost, Martin
L'histoire vraie de Violette Leduc, femme écrivain au destin hors norme, et de Simone de Beauvoir, sa protectrice et sa muse.

livres nouveautés

À son image : roman

par Ferrari, Jérôme

Avec toutes mes sympathies

par Lamberterie, Olivia de
Les mots des autres m'ont nourrie, portée, infusé leur énergie et leurs émotions. Jusqu'à la mort de mon frère, le 14 octobre 2015 à Montréal, je ne voyais pas la nécessité d'écrire. Le suicide d'Alex m'a transpercée de chagrin, m'a mise aussi dans une colère folle. Parce qu'un suicide, c'est la double peine, la violence de la disparition génère un silence gêné qui prend toute la place, empêchant même de se souvenir des jours heureux. Moi, je ne voulais pas me taire. Alex était un être flamboyant, il a eu une existence belle, pleine, passionnante, aimante et aimée. Il s'est battu contre la mélancolie, elle a gagné. Raconter son courage, dire le bonheur que j'ai eu de l'avoir comme frère, m'a semblé vital. Je ne voulais ni faire mon deuil ni céder à la désolation. Je désirais inventer une manière joyeuse d'être triste. Les morts peuvent nous rendre plus libres, plus vivants. »   O. L.

Bonaparte : 1769-1802

par Gueniffey, Patrice

Bonjour tristesse

par Rébéna, Frédéric

Capitaine

par Bosc, Adrien
Le 24 mars 1941, le Capitaine-Paul-Lemerle quitte le port de Marseille, avec à son bord les réprouvés de la France de Vichy et d'une Europe en feu, les immigrés de l'Est et républicains espagnols en exil, les juifs et apatrides, les écrivains surréalistes et artistes décadents, les savants et affairistes. Temps du roman où l'on croise le long des côtes de la Méditerranée, puis de la haute mer, jusqu'en Martinique, André Breton et Claude Lévi-Strauss dialoguant, Anna Seghers, son manuscrit et ses enfants, Victor Serge, son fils et ses révolutions, Wifredo Lam, sa peinture, et tant d'inconnus, tant de trajectoires croisées, jetés là par les aléas de l'agonie et du hasard, de l'ombre à la lumière. Ce qu'Adrien Bosc ressuscite c'est un temps d'hier qui ressemble aussi à notre aujourd'hui. Un souvenir tel qu'il brille à l'instant d'un péril.

Destin français

par Zemmour, Eric
« Je savais où je voulais vivre, avec qui je voulais vivre, et comment je voulais vivre. À mes yeux médusés d'enfant, le mot France brillait de tous les feux : histoire, littérature, politique, guerre, amour, tout était rassemblé et transfiguré par une même lumière sacrée, un même art de vivre mais aussi de mourir, une même grandeur, une même allure, même dans les pires turpitudes. La France coulait dans mes veines, emplissait l'air que je respirais ; je n'imaginais pas être la dernière génération à grandir ainsi. Il ne faut pas se leurrer. Le travail de déconstruction opéré depuis quarante ans n'a laissé que des ruines. Il n'y a pas d'origine de la France, puisque la France n'existe pas, puisqu'il n'y a plus d'origine à rien. On veut défaire par l'histoire ce qui a été fait par l'Histoire : la France. L'Histoire est désormais détournée, occultée, ignorée, néantisée. L'Histoire de France est interdite. On préfère nous raconter l'histoire des Français ou l'histoire du monde. Tout sauf l'Histoire de France. Mais cette Histoire se poursuit malgré tout et malgré tous. Elle a des racines trop profondes pour être arrachées. Elle s'est répétée trop souvent pour ne pas se prolonger jusqu'à aujourd'hui. Les mêmes causes produisent les mêmes effets. Les mêmes lois s'imposent au-delà des générations. L'Histoire se venge. »

Dix-sept ans : roman

par Fottorino, Eric
Un dimanche de décembre, une femme livre à ses trois fils le secret qui l'étouffe. En révélant une souffrance insoupçonnée, cette mère niée par les siens depuis l'adolescence se révèle dans toute son humanité et son obstination à vivre libre, bien qu'à jamais blessée.

Global Boboland

par Dupuy, Philippe

Jacques à la guerre : roman

par Torreton, Philippe
Le chant d'amour d'un fils pour son père.

Khalil : roman

par Khadra, Yasmina
Vendredi 13 novembre 2015. L'air est encore doux pour un soir d'automne. Tandis que les Bleus électrisent le Stade de France, aux terrasses des brasseries parisiennes on trinque aux retrouvailles et aux rencontres heureuses. Une ceinture d'explosifs autour de la taille, Khalil attend de passer à l'acte. Il fait partie du commando qui s'apprête à ensanglanter la capitale. Qui est Khalil? Comment en est-il arrivé là? Dans ce nouveau roman, Yasmina Khadra nous livre une approche inédite du terrorisme, d'un réalisme et d'une justesse époustouflants, une plongée vertigineuse dans l'esprit d'un kamikaze qu'il suit à la trace, jusque dans ses derniers retranchements, pour nous éveiller à notre époque suspendue entre la fragile lucidité de la conscience et l'insoutenable brutalité de la folie

La chance de leur vie

par Desarthe, Agnès
Hector, Sylvie et leur fils Lester s'envolent vers les États-Unis. Là-bas, une nouvelle vie les attend. Hector a été nommé professeur dans une université de Caroline du nord. Très vite, son charisme fait des ravages parmi les femmes qui l'entourent. Fragile, rêveuse, Sylvie n'en observe pas moins avec lucidité les effets produits par le donjuanisme de son mari, tandis que Lester devient le guide d'un groupe d'adolescents qui, comme lui, cherchent à donner une direction à leurs élans. Pendant ce temps, des attentats meurtriers ont lieu à Paris, et l'Amérique, sans le savoir, s'apprête à élire Donald Trump. Chez Agnès Desarthe, chaque personnage semble suivre un double cheminement. Car si les corps obéissent à des pulsions irrésistibles, il en va tout autrement des âmes tourmentées par le désir, la honte et les exigences d'une loyauté sans faille. Mais ce qui frappe le plus dans cet admirable roman où la France est vue à distance, comme à travers un télescope, c'est combien chacun demeure étranger à son propre destin, jusqu'à ce que la vie se charge de lui en révéler le sens.

Le manuscrit inachevé

par Thilliez, Franck
Aux alentours de Grenoble, une voiture finit sa trajectoire dans un ravin après une course-poursuite avec la douane. Dans le coffre, le corps d'une femme. À la station-service où a été vu le conducteur pour la dernière fois, la vidéosurveillance est claire : l'homme n'est pas le propriétaire du véhicule. Léane Morgan et Enaël Miraure sont une seule et même personne. L'institutrice reconvertie en reine du thriller a toujours tenu sa vie privée secrète. Sa vie ? Un mariage dont il ne reste rien sauf un lieu, L'Inspirante, villa posée au bord des dunes de la Côte d'Opale, et le traumatisme de l'enlèvement de sa fille Sarah. L'agression soudaine de son mari va faire resurgir le pire des quatre dernières années écoulées. Dans le vent, le sable et le brouillard, une question parmi d'autres se pose : vers qui, vers quoi se tourner, quand l'unique vérité est que tout vous devient étranger ?

Le Paris de Maupassant

par Mobihan, Françoise
« Décidément l'air de Paris ne ressemble à aucun air. Il a un je-ne-sais-quoi de montant, d'excitant, de grisant, qui vous donne une drôle d'envie de gambader et de faire bien autre chose encore. » (Une soirée) Jeune Normand exilé dans la grande ville, Guy de Maupassant ne s'est jamais vraiment senti chez lui à Paris. Mais il savait que c'était là le « fumier des artistes », le terreau indispensable à leur éclosion. Après des débuts difficiles, rien ne résiste à ses rêves de gloire : de l'explosion de Boule de suif au succès des derniers romans mondains, l'auteur de Bel-Ami fait à Paris une conquête fulgurante qui le pousse à quitter son IXe arrondissement pour les beaux quartiers de l'Ouest. Un temps sensible à « son air capiteux et vif », amateur de ses plaisirs mais observateur incisif de ses moeurs et contempteur de ses laideurs (ah ! la Tour Eiffel !), il n'y peut apaiser son mal-être, exacerbé par son rythme de vie et la maladie.

Le suspendu de Conakry

par Rufin, Jean-Christophe
Comment cet Aurel Timescu peut-il être Consul e France? Cette fois, il est en Guinée, lui qui ne supporte pas la chaleur. Il prend son mal en patience, transpire, boit de tokay et compose des opéras... Quand, out à coup, survient la seule chose au monde qui puisse encore le passionner: un crime inexpliqué...

Le train d'Erlingen ou La métamorphose de Dieu : roman

par Sansal, Boualem
Ute von Ebert, dernière héritière d'un puissant empire industriel, habite à Erlingen, fief cossu de la haute bourgeoisie allemande. Sa fille Hannah, vingt-six ans, vit à Londres. Dans des lettres au ton très libre et souvent sarcastique, Ute lui raconte la vie dans Erlingen assiégée par un ennemi dont on ignore à peu près tout et qu'elle appelle "les Serviteurs", car ils ont décidé de faire de la soumission à leur dieu la loi unique de l'humanité. La popilation attend fiévreusement un train qui doit l'évacuer. Mais le train du salut n'arriva pas...

Les Prénoms épicènes

par Nothomb, Amélie
« La personne qui aime est toujours la plus forte. » Depuis 1992 et Hygiène de l'assassin, tous les livres d'Amélie Nothomb ont été publiés aux éditions Albin Michel. Elle a reçu, entre autres, le prix Chardonne, le Grand prix du roman de l'Académie française, le prix de Flore, et le Grand prix Jean Giono pour l'ensemble de son oeuvre. Ses oeuvres sont traduites dans 40 langues, des U.S.A. au Japon

Leurs enfants après eux : roman

par Mathieu, Nicolas
Août 1992: une vallée perdue quelque part dans l'Est, des hauts-fourneaux qui ne brûlent plus, un lac, un après-midi de canicule. Anthony a 14 ans, et avec son cousin, pour tuer l'ennui, il décide de voler un canoë et d'aller voir ce qui se passe de l'autre côté, sur la fameuse plage. Au bout, ce sera pour Anthony le premier amour, le premier été, celui qui décide de toute la suite. Ce sera le drame de la vie qui commence...

Lèvres de pierre : nouvelles classes de littérature

par Huston, Nancy
Au Cambodge, tout le monde sourit. Les habitants comme leurs bouddhas de pierre. Un sourire aussi impénétrable qu'indélébile, masque qui protège plus qu'il ne projette et qui, rapporté à l'histoire violente du pays, produit chez le visiteur un vertige singulier, lui tend un troublant miroir. C'est ce vertige, ce trouble qu'explore Nancy Huston en questionnant les correspondances improbables qui lient pourtant intimement son propre parcours à celui d'un certain Saloth Sar, garçon cambodgien aux mues douloureuses, à l'identité assaillie, avant qu'il ne devienne Pol Pot.

Mon frère

par Pennac, Daniel

Reviens : roman

par Benchetrit, Samuel
Son fils est parti, son ex-femme le harcèle, son éditeur le presse, des mariées de téléréalité le fascinent, Pline l'Ancien le hante, un canard le séduit, une infirmière bègue le bouleverse… Bienvenue dans le monde tendre et poétique d'un écrivain en quête d'inspiration et d'amour. Un feu d'artifice tout à tour grave, hilarant et émouvant.

Tu t'appelais Maria Schneider

par Schneider, Vanessa
« Tu étais libre et sauvage. D'une beauté à couper le souffle. Tu n'étais plus une enfant, pas encore une adulte quand tu enflammas la pellicule du Dernier Tango à Paris, un huis clos de sexe et de violence avec Marlon Brando.Tu étais ma cousine. J'étais une petite fille et tu étais célèbre. Tu avais eu plusieurs vies déjà et de premières fêlures. Tu avais quitté ta mère à quinze ans pour venir vivre chez mes parents. Ce Tango marquait le début d'une grande carrière, voulais-tu croire. Il fut le linceul de tes rêves. Tu n'étais préparée à rien, ni à la gloire, ni au scandale. Tu as continué à tourner, mais la douleur s'est installée.Cette histoire, nous nous étions dit que nous l'écririons ensemble. Tu es partie et je m'y suis attelée seule, avec mes souvenirs, mes songes et les traces que tu as laissées derrière toi. Ce livre parle beaucoup de toi et un peu de moi. De cinéma, de politique, des années soixante-dix, de notre famille de fous, de drogue et de suicide, de fêtes et de rires éclatants aussi. Il nous embarque à Londres, à Paris, en Californie, à New York et au Brésil. On y croise les nôtres et ceux qui ont compté, Alain Delon, Brigitte Bardot, Patti Smith, Marlon Brandon, Nan Goldin...Ce livre est pour toi, Maria. Je ne sais pas si c'est le récit que tu aurais souhaité, mais c'est le roman que j'ai voulu écrire ».

Un monde à portée de main

par Kerangal, Maylis de
«Paula s'avance lentement vers les plaques de marbre, pose sa paume à plat sur la paroi, mais au lieu du froid glacial de la pierre, c'est le grain de la peinture qu'elle éprouve. Elle s'approche tout près, regarde : c'est bien une image. Étonnée, elle se tourne vers les boiseries et recommence, recule puis avance, touche, comme si elle jouait à faire disparaître puis à faire revenir l'illusion initiale, progresse le long du mur, de plus en plus troublée tandis qu'elle passe les colonnes de pierre, les arches sculptées, les chapiteaux et les moulures, les stucs, atteint la fenêtre, prête à se pencher au-dehors, certaine qu'un autre monde se tient là, juste derrière, à portée de main, et partout son tâtonnement lui renvoie de la peinture. Une fois parvenue devant la mésange arrêtée sur sa branche, elle s'immobilise, allonge le bras dans l'aube rose, glisse ses doigts entre les plumes de l'oiseau, et tend l'oreille dans le feuillage.» «Paula s'avance lentement vers les plaques de marbre, pose sa paume à plat sur la paroi, mais au lieu du froid glacial de la pierre, c'est le grain de la peinture qu'elle éprouve. Elle s'approche tout près, regarde : c'est bien une image...»

Une fille comme elle : roman

par Levy, Marc
La 4e de couverture indique : "À New York, sur la 5e Avenue, s'élève un petit immeuble pas tout à fait comme les autres... Ses habitants sont très attachés à leur liftier, Deepak, chargé de faire fonctionner l'ascenseur mécanique, une véritable antiquité. Mais la vie de la joyeuse communauté se trouve chamboulée lorsque son collègue de nuit tombe dans l'escalier. Quand Sanji, le mystérieux neveu de Deepak, débarque en sauveur et endosse le costume de liftier, personne ne peut imaginer qu'il est à la tête d'une immense fortune à Bombay... Et encore moins Chloé, l'habitante du dernier étage. Entrez au N12, Cinquième Avenue, traversez le hall, montez à bord de son antique ascenseur et demandez au liftier de vous embarquer... dans la plus délicieuse des comédies new yorkaises !"

Une nuit

par Trinh, Xuan Thuan
Malvoyant
Thème par défaut